florence hennequin

ici et maintenant

Matin

Poster un commentaire

Levée tôt pour voir mieux le jour venir au monde, je contemple le ciel devenu bleu et rose. De très petits nuages, par le dessous s’empourprent, et comme intimidés peu à peu s’évaporent.
La lumière devient franche et dilue les couleurs, tout n’est plus que clarté dans un air immobile.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s